Le Vin En Direct

Edition du 07/07/2020
 

Vignerons en Provence

Famille SUMEIRE

Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


“Une année 2018 marquée par de la pluie, ce qui a permis de reconstituer les réserves hydriques et nous a donné une très jolie sortie de grappes, nous raconte Sophie Denante. Par contre cette humidité a favorisé le départ de maladie comme le mildiou et nous avons eu à subir une année agricole un peu difficile à gérer… Nous avons réussi à maintenir la pression et avons obtenu une récolte satisfaisante. Vins à la vente cette année, les blancs et rosés 2018. Au départ dans les vins, nous avions des acidités relativement faibles mais, après quelques mois en bouteilles, on se rend compte que les vins sont bien équilibrés, d’une jolie fraîcheur, avec de savoureux arômes d’abricot. Ce qui est important à souligner, c’est la climatologie exceptionnelle qu’il y a eu lors des vendanges, cela compte beaucoup pour la qualité des vins. Cela nous a permis de bien ajuster le ramassage en fonction de la maturité des raisins. A la dégustation, les vins sont bien équilibrés, bien typiques de leur terroir, avec un peu plus de fraîcheur pour ceux produits vers Sainte-Victoire, un peu plus de rondeur pour ceux issus des terroirs de Trets. Nous proposons, la Cuvée César à Sumeire du Château Coussin blanc et rosé 2018, pour le rouge, nous restons avec le millésime 2015, c’est une petite production, le prochain sera le 2017. Château l’Afrique rosé et blanc 2018, il n’y a plus de rouge. Château Coussin rosé et blanc 2018 pour le rouge nous sommes encore en 2016, le prochain sera le 2017. Le 2016 en rouge est un joli millésime, très fruité, le 2017 est très prometteur, nous venons d’ailleurs de le présenter au Concours Général Agricole de Paris et obtenu la médaille d’Or. Le marché est petit pour le Provence rouge, mais, au Château Coussin, nous avons un vrai terroir à rouge, c’est d’ailleurs confirmé avec cette médaille qui couronne notre vin. Nous ne faisons pas du tout l’élevage en bois, mais préférons la vinification en cuves Inox, nous privilégions la Syrah qui est le cépage majoritaire et qui s’exprime très bien sur nos terroirs, nous avons la chance d’avoir des nuits fraîches, voire glaciales, et des journées très chaudes et notamment à Sainte-Victoire. Ces amplitudes thermiques sont très favorables pour les vins rouges. Nous vendangeons uniquement en début d’après-midi, on cherche plutôt la chaleur de l’après midi alors que c’est l’inverse pour le rosé que nous vendangeons tôt le matin pour préserver la fraîcheur et les arômes. En 2018, les rosés et blancs sont très réussis mais nous devrions avoir un joli millésime de rouge également. Château Maupague rosé 2018 est disponible, pour le rouge, nous en vinifions de petites quantités, nous sommes toujours sur le 2015. Nous venons d’investir dans une tireuse pour la mise en bouteilles, c’est le dernier maillon de la chaîne. Cette tireuse est équipée de tous les derniers perfectionnements de manière à préserver au maximum notre rosé. Nos rosés sont connus pour avoir une belle aptitude au vieillissement donc, ce genre d’équipement est très important, afin, que la mise en bouteilles soit la plus précise possible.”

   

Vignerons en Provence

Famille Sumeire
Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
13530 Trets
Téléphone : 04 42 61 20 00

Email : sumeire@sumeire.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de Beaulon


Érigé en 1480 par la famille de Vinsons, le château entre en 1510 dans le patrimoine de la famille de Beaulon dont il a conservé le nom. C'est en 1965 que Christian Thomas acquiert le domaine et lui redonne sa vocation familiale; soucieux de la préservation du patrimoine, il demande la protection du château comme monument historique, qu'il obtient en 1987. Superbe Cognac Grand XO Premier 20 ans d’Âge, au nez voluptueux où s’entremêlent l’orange, la cannelle, la vanille et l’amande , avec une touche de miel, beaucoup de persistance en bouche. Le Cognac Extra Rare, d’une grande complexité d’arômes (abricot sec, amande), avec une touche de café et d’épices douces, est très séduisant, intense, d’une grande élégance au palais. Le Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Or 10 ans d’Âge est vraiment superbe, avec ces nuances de brioche chaude et d’orange amère, de bouche voluptueuse.Le Pineau des Charentes blanc Millésime 2000, 80% Sémillon et 20% Sauvignon blanc et gris, sent la cire d’abeille, les fruits confits et l’amande, prévoir sur des mets épicés. Il y a aussi ce Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Ruby 10 ans d’Âge, 61% Cabernet-Sauvignon, 13% Cabernet franc et 26% Merlot, élevage en fûts de chêne du Limousin, marqué par les fruits rouges confiturés (pruneau, cerise noire), est gras et savoureux comme le Pineau des Charentes rouge Collection Privée 20 ans d’Âge, idéal sur une dacquoise aux noix ou des pamplemousses en gelée de thé.

Christian Thomas

17240 Saint Dizant du Gua
Téléphone :05 46 49 96 13
Email : info@beaulon.fr
Site personnel : www.chateau-de-beaulon.com

Maurice VESSELLE


Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Sol argilo-calcaire, exposé sud, labours profonds des vignes depuis des générations afin d'accentuer les caractéristiques du terroir de Bouzy (80% Pinot noir et 20% Chardonnay). Vous allez aimer ce Champagne Grand Cru Millésimé 2008, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, une cuvée de bouche ferme, équilibrée et harmonieuse. Le brut Grand Cru nous a séduits par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, d’une bien jolie robe or clair. Toujours remarquable, le Champagne Les Hauts Chemins Grand Cru 2008, aux notes de noisette et de coing, d’une jolie finesse, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, une cuvée où domine la vivacité, avec, en finale, des nuances florales délicates. Beau Champagne brut cuvée Réservée Grand Cru, un vin tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense où l’on retrouve des nuances acidulées, d’une belle ampleur au palais, parfait aussi bien sur des langoustines grillées qu’avec une poularde à la crème. Le brut Grand Cru Bouzy rosé, 100% Pinot noir, macération courte, est tout en nuances, très aromatique, très fin, de bouche parfumée. Fidèle à lui-même, le Bouzy rouge 2011, est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, un vin dense et gourmand.

Didier et Thierry Vesselle
2, rue Yvonnet
51150 Bouzy
Téléphone :03 26 57 00 81
Email : champagne.vesselle@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.vesselle
Site personnel : www.champagnemauricevesselle.com

Famille Elie JEUNE


Constituée de deux domaines, Grand Tinel dans le Nord et Saint Paul dans le Sud, c’est aujourd’hui l’une des plus vastes propriétés de l’appellation : 90 hectares disséminés dans toute l’appellation, ce qui lui permet de bénéficier d’une grande diversité géologique et d’une multiplicité de situations en plateaux, en terrasses, en plaines ou en côtes. Un fleuron qui appartient depuis plus de huit générations à l’une des grandes familles vigneronnes de Châteauneuf, les Jeune. Christophe Jeune nous dit que “la récolte en 2019 a été un millésime chaud et aride. Peu de pluie et un fort ensoleillement ont eu une incidence sur le rendement, seulement 25-27 hl/ha, aussi bien pour le Châteauneuf-du-Pape que pour les Côtes du Rhône. À l’élevage nous avons commencé à entonner les vins. À la vente, nos proposons le 2017 rouge et le 2018 en blanc. Le 2017 rouge est magnifique, pour nous, c’est un grand millésime supérieur en qualité au 2015-2016, il ressemble au 2019. Le 2017 est peut-être un peu plus fin, un peu moins chaud que le 2019. C’est un vin très sain, très fruité, très gourmand. Agréable dès maintenant mais qui a un beau potentiel de garde grâce à une bonne acidité qui lui donne ce bel équilibre. Les blancs 2018 dégagent plus de fraicheur et de minéralité que le 2019 : arômes délicieux de fleurs blanches, fruits exotiques, gras en bouche. Par rapport au 2015, le 2018 est plus charnu et alcooleux que le 2016. Le 2017 est un très grand millésime, une belle réussite. En CDR 2016 et 2017, les vins sont très fruités, Domaine Saint Paul 2017 rouge et 2018 en blanc, L’Insolite rouge 2016 et 2018 blanc.” On se fait vraiment plaisir avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alexis Establet 2016, 100% Grenache noir, (vieilles vignes de plus de 100 ans) épicé et très parfumé (mûre, fraise des bois...), et sa solide structure lui assure une bonne garde, un vin qui demande une cuisine relevée, comme, notamment un quasi de veau aux pois gourmands ou des cailles braisées farcies aux fruits secs. Une belle réussite ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2017, 60% Grenache noir et 40% Syrah, de robe pourpre soutenu, un vin charnu, aux arômes friands de petits fruits rouges (cassis, framboise), avec ce nez délicat mais intense de fruits rouges et d’épices aux accents de garrigue, de bouche ample et soyeuse, aux tanins très équilibrés, de très bonne garde. Séduisant Châteauneuf-du-Pape blanc 2017, 70% Grenache blanc, 20% Roussane et 10% Clairette, (médaille d’or Concours Général Agricole de Paris 2019), au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche. Tout en fruit, charmeur, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, gras, très floral, avec des notes d’agrumes, de fruits exotiques, le vin est très équilibré et très aromatique.  Nous continuons avec le Côtes du Rhône rouge 2016, 80% Grenache noir et 20% Syrah, vignes de 45 ans, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, il est charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit une excellente évolution. Pour le Domaine de Saint Paul, en Agriculture Biologique, on nous propose ce beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2017, 90% Grenache et 10% Syrah, puissant et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent des arômes persistants de confiture de mûre et de réglisse, typé, de bouche savoureuse, de belle évolution. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée L’Insolite 2016 100% Syrah, de bouche dense, aux tanins fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, c’est un vin bien corsé, typé, de garde, mais qui se goûte déjà très bien, parfait, notamment, sur une daube de bœuf provençale ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Quant au Châteauneuf-du-Pape blanc 2017, 60% Grenache blanc et 40% Roussanne d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, il est dense et parfumé, tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs, très classique, puissant et subtil à la fois.

Famille Jeune - Les Vignobles Elie Jeune SAS
3, route de Bédarrides - BP 58
84232 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 70 28
Email : contact@domainegrandtinel.com
Site personnel : www.domainegrandtinel.com

CHATEAU MOURGUES DU GRES


En piémont des Costières de Nîmes, le Château Mourgues du Grès est niché entre vignes, garrigue et vergers. Cette biodiversité est précieuse dans notre démarche en agriculture biologique. Dans la cour du domaine, le cadran solaire « SINE SOLE NIHIL » (Rien sans soleil), évoque la recherche d’une belle maturité. Le terroir de galets charriés par le Rhône participe par sa minéralité à l’équilibre du vin. Les vinifications sans sulfites confèrent davantage de pureté et d’éclat du fruit. Un léger apport et une filtration légère à la mise en bouteille assurent la stabilité du vin. François Collard ingénieur agronome et œnologue, fait ses premières armes au Château Lafite-Rothschild dans le Médoc, et regagne l'exploitation familiale en 1990. Il souhaite révéler ce terroir, la pureté du fruit et la fraîcheur des arômes. Son épouse Anne, le rejoint en 1995, pour le seconder dans cette aventure. Nous avons dégusté et apprécié ce Costières-de-Nîmes rouge Terre d’Argence 2016, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, un vin ferme et dense, de robe pourpre soutenu, aux tanins structurés mais souples. Ainsi que cet IGP Pont du Gard blanc Terre d’Argence 2017 vieilles vignes de Viognier et Petit Manseng, avec une touche de Rousssane, qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale.


1 055, Chemin des Mourgues du Grès
30300 Beaucaire
Téléphone :04 66 59 46 10
Email : chateau@mourguesdugres.com
Site : mourguesdugres
Site personnel : www.mourguesdugres.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine MONTERNOT - Les Jumeaux


Ce sont des frères jumeaux, Jacky et Bernard, 4e génération, qui exploitent ce joli vignoble de 12 ha. Des vignes de 5 à 90 ans, sur sol granitique et argilo-siliceux très caillouteux. Culture raisonnée, vignes enherbées, vendanges manuelles et raisins ni foulés, ni égrappés. sol argilo-siliceux pour les blancs et les rosés, sol argilo-siliceux et granitique pour les Beaujolais-Villages rouges. 
On se fait plaisir avec leur Beaujolais-Villages Réserve Vieilles vignes 2017, cépage Gamay, tout en fruité, de jolie teinte, avec cette bouche à la fois vive et souple, très réussi, parfumé et charmeur, un vin à apprécier sur un jambon braisé par exemple (8€).
Le Beaujolais-Villages cuvée Fruit et Terroir 2018, cépage Gamay, a des tanins bien équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un joli vin qui emplit bien la bouche (6,50€). On n?oublie pas le Beaujolais rosé 2018, cépage Gamay, idéal pour vos soirées d?été en famille ou entres amis (6€).
Et enfin ce Bourgogne blanc 2018, cépage Chardonnay, à dominante de fruits frais avec une pointe de lis, très aromatique, de bouche suave, légère et ronde à la fois, une réussite que l?on peut déboucher, par exemple, sur une andouillette grillée ou un saucisson brioché (7€).

Jacky et Bernard Monternot
Les Places
69460 Blacé-en-Beaujolais
Tél. : 04 74 67 56 48 et 04 74 67 58 08
Email : domainemonternot@orange.fr
www.domainemonternot.com


Château SOCIANDO MALLET


Jean Gautreau a transmis le flambeau à sa fille unique, Sylvie. Elle a appris au fil des ans à observer ses vignes, les voir grandir, arriver à maturité toujours aux côtés de son père. Elle goûte ses raisins, participe aux différentes dégustations techniques et aux assemblages avec son équipe, et n'oublie surtout pas d'insuffler cela à son fils Arthur. Le Château Sociando-Mallet et son Second Vin, la Demoiselle de Sociando-Mallet représentent 83 ha de vignes.
On apprécie depuis toujours ce vin, ?créé? par Jean Gautreau, qui a su lui donner un style propre grâce à un élevage en barriques savamment maîtrisé (et à un terroir). C?est en tout cas un cru où le charme prédomine et qui devrait faire pâlir de jalousie pas mal de vins ?classés? (en 1855...) dans les dégustations ?à l?aveugle?...
?Voilà 50 ans, nous raconte François Hugueniot directeur d?exploitation, que le Château Sociando-Mallet appartient à la famille Gautreau, un anniversaire qui mérite d?être signalé !
La vendange 2018 est une très bonne année. Nous n?avons pas été impactés par le mildiou et, à l?approche des vendanges, le végétal était en parfait état sanitaire. Très belle vendange de qualité avec un rendement tout a fait appréciable de 48hl/ha. La qualité des raisins que nous avons encuvés était exceptionnelle, avec des maturités très intéressantes. Nous recherchons toujours de la fraicheur dans nos vins, pas de surmaturation, ni trop d?extraction. Donc belle maturité des raisins 2018 avec des degrés un peu plus élevés que d?habitude mais une bonne vivacité du vin permet de bien contrebalancer cela pour obtenir un bel équilibre. Les fermentations se sont bien déroulées, les vins sont en barriques de 90% de bois neuf pour le Premier vin.
Les 2015, 2016 et 2017 sont trois jolis millésimes avec des caractéristiques différentes. Le 2016, c?est le grand millésime du Médoc qui va peut-être se voir détrôné par 2018, on verra cela d?ici quelques mois? Ce 2016 est vraiment un très grand millésime, grande maturité, des tanins mûrs, fondus, une bouche très voluptueuse et structurée qui laisse augurer une grande garde. Le 2015 est une très belle année aussi, mais obtenue dans des conditions difficiles dans le Haut-Médoc, la région de Saint-Estèphe à laquelle nous appartenons. Les conditions climatiques ont été un peu compliquées pendant les vendanges, néanmoins, nous obtenons un vin qui est un grand classique médocain.
Quant au 2017, en bordelais, c?est l?année du gel? Grâce à notre situation géographique extrêmement privilégiée, nous avons été épargnés. En effet, le vignoble est situé tout proche du fleuve qui joue le rôle d?un gros radiateur. Nous avons donc eu une très belle récolte en quantité et en qualité. C?est un millésime très élégant, très classique, les tanins sont assez fins, un joli vin d?un bel équilibre.
Château Sociando Mallet est élevé à 90% en bois neuf et La Demoiselle dans des barriques dont 30% de bois neuf, le reste en cuves. Cela fait une vraie différence voulue au niveau de l?élevage et des qualités différentes, bien sûr ! Sociando-Mallet est un vrai vin de garde, avec puissance et structure, tout en essayant d?avoir des tanins relativement fondus. La Demoiselle de Sociando Mallet est un vin au profil plus fruité, plus facile d?accès, un joli potentiel de garde mais ce sera plus de la moyenne garde, un vin à apprécier plus rapidement avec un peu moins de puissance en bouche, mais toutefois, de l?élégance et de la fraîcheur du fruit au palais.
C?est la troisième récolte de Sylvie Gautreau, son père est toujours présent sur la propriété, mais elle a pris depuis 2015 la direction de la propriété. En 2018, j?ai été recruté en tant que Directeur de l?exploitation et nous avons aussi engagé un nouveau maître de chai. Bref, une nouvelle équipe est en train de se former pour faire évoluer et poursuivre la belle aventure de Sociando-Mallet.?
En effet, on est vite sous le charme de ce superbe Haut-Médoc Château Sociando-Mallet 2016, terroir de graves et d?argile sur sous-sol argilo-calcaire, 55 % Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, âge moyen des vignes de 35 ans, certainement l?une des plus belles réussites de la propriété, volumineux, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents, de très belle évolution. Le 2015, beau vin de robe pourpre, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, est très représentatif des belles réussites de ce grand millésime classique bordelais, de garde. Le 2014 se goûte parfaitement, classique de ce grand millésime savoureux du bordelais, où dominent la mûre, l?humus et le cassis, très riche au nez comme en bouche, avec des nuances de poivre et de prune cuite en finale.
Plus souple mais de belle matière, le Haut-Médoc La Demoiselle de Sociando-Mallet 2016 est bien classique, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, un vin gourmand, déjà flatteur mais avec un joli potentiel d?évolution, comme le 2015, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l?on retrouve la framboise, la violette et le poivre. Le 2013 est excellent actuellement, et on vous le suggère sur un faisan rôti ou des œufs en cocotte.

Scea Jean Gautreau
Route de Mapon
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Tél. : 05 56 73 38 80
Email : info@sociandomallet.com
www.sociandomallet.com


Domaine Amélie GUILLOT



> Les précédentes éditions

Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018

 



Château BEAUREGARD


BARON ALBERT


GOSSET


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine de la GUILLOTERIE


ELLNER


PÉHU-GUIARDEL


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Edouard BRUN & Cie


Château La MOULINE


Château de PANIGON


Domaine de L'AMAUVE


MORIZE Père et Fils


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Pierre MIGNON


Domaine du LOOU


Château LAFLEUR du ROY


Maurice VESSELLE


Château CHENE-VIEUX


Château du MOULIN VIEUX


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Vignobles JALOUISE BEAULIEU


Domaine de La GAUTERIE


Domaine JOMAIN


Château BOVILA


Domaine des LAURIBERT


Château PEPUSQUE


Gérard DOREAU



CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales