Le Vin En Direct

Edition du 07/08/2018
 

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Sommet

Gérard TREMBLAY

Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille.


Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 ha avec son épouse Hélène, leur fils Vincent, et leur fille Éléonore.  Aujourd’hui, Eléonore et Vincent sont officiellement à la tête du Domaine. Eléonore s’occupe de la vinification et Vincent se consacre au vignoble et à la commercialisation, faisant les assemblages ensemble. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Le Domaine Tremblay utilise les techniques les plus sophistiquées alliées à une grande tradition historique. la famille travaille par gravité pour ne pas faire souffrir le raisin lors de la vendange. Le déchargement des baies s’effectue directement dans un pressoir pneumatique. Le débourbage statique dure 12 h, la fermentation alcoolique se déroule dans des cuves en inox dont la température est constamment contrôlée pour une meilleure maîtrise des fermentations (alcoolique et malo-lactique) en fonction de la qualité de chaque millésime. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. La qualité des millésimes 2016 : les vins sont très fruités, ce sont des vins très gourmands. Des vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux jeunes, mais qui pourront aussi se garder. 2015 : un millésime superbe, un vin très gourmand, aux arômes de fruits mûrs, très belle fraîcheur, c’est un vin plaisir. 2014 : très belle typicité Chablis, des vins complets qui ont un bon potentiel de garde. Ils offrent de jolis arômes de fleurs blanches, une bonne minéralité bien présente en bouche. 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. 2011 : les vins sont très gourmands, agréables à déguster jeunes et ont suffisamment de matière pour durer dans le temps. 2010 : Nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux. 2008 : très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité. Les vins sont minéraux, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. 2007 : grand millésime, très typé Chablis, beaucoup de fraîcheur au nez comme en bouche, avec des nuances fruitées persistantes, des vins d’excellente évolution.

   

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Gérard, Hélène, Vincent et Eléonore Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98

Email : contact@chablis-tremblay.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Georges KLEIN et Fils


Le vignoble est réparti sur les communes de Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux terroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint- Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux conviennent parfaitement au Pinot. “Notre vignoble de 12,5 ha est certifié Haute Valeur Environnementale (HVE), et est conduit selon des méthodes respectueuses de l’environnement, il est enherbé et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos parcelles. Passionnés de botanique, nous maintenons des espaces sauvages et favorisons la croissance d’une variété rare d’orchidée sur l’une de nos parcelles. Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison.” Auguste Klein nous dit que le millésime 2017 a subi une année compliquée, le gel est apparu puis grande sécheresse et fortes chaleurs ont sévi tout l'été, d'où des vendanges précoces, sans pourriture, et au final, un excellent millésime, équilibré dans toutes les appellations, de garde. Les ventes en 2018 se portent sur les Rieslings et Gewurztraminers 2015 et sur les Gewurztraminers génériques, les Rieslings et Pinots gris 2016. Cette année sera celle de la commercialisation d'un Crémant à base de Pinot blanc et de Chardonnay qui aura 46 mois d’élevage. Son fils Jean-Joseph, le seconde de plus en plus. Beau Gewurztraminer Dysnastia 2015, tout en persistance aromatique, de belle teinte jaune ambré, aux notes de noisette et de pomme mûre en bouche, à prévoir sur des crevettes sautées à la sauce piquante ou une tarte aux quetsches. Le Riesling Scherwiller 2016 est tout en arômes (amande, pêche, citron, narcisse...), très équilibré, harmonieux en bouche, distingué, tout en subtilité, de robe dorée. Savoureux Pinot Noir 2013, aux arômes de framboise mûre et de cannelle, riche et séduisant, aux tanins fondus, typé comme le Pinot Gris 2016, terroir sablonneux, qui est fin et complexe, un joli vin où s’entre­mêlent au palais les fruits, la bruyère et l’amande fraîche. Remarquable Crémant d’Alsace rosé, avec un nez complexe et persistant, dominé par les petits fruits noirs et la rose, de bouche mûre et crémeuse, de très belle teinte. Le Crémant d’Alsace brut, où l’on retrouve des notes de brioche et d’amande, un vin comme on les aime, franc, de belle teinte, typé, de mousse abondante. Gîte et chambres d’hôtes.


10, route des Vins
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 28
Email : geoklein@wanadoo.fr
Site personnel : www.georgesklein.fr

Domaine TROTEREAU


Une propriété familiale qui vit le jour en 1804, quand Étienne Augustin Trotereau, issue d'une famille de vignerons vierzonnais, s'installa à Quincy. Depuis, cinq générations se sont succédées. Pierre Ragon qui a repris l'exploitation en 1973 est actuellement le 6e vigneron de cette longue lignée. Il exploite 13 ha qu'il cultive dans le respect de la nature en pratiquant une lutte raisonnée, la maîtrise des rendements et l'élevage passionné du vin. Incontournable Quincy cuvée Vieilles Vignes 2016, issue de 3 ha de vignes centenaires, mais dont la production est limitée et non annuelle, un beau vin typé, avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, tout en structure et parfums, bien fondu en bouche, idéal, par exemple, avec des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres ou une fricassée d'escargots aux aromates. Le Quincy blanc Tradition 2016, à dominante de fleurs blanches et d’amande, de bouche délicate et harmonieuse, est tout en finesse, bien marqué par son terroir, associant souplesse et vivacité.

Pierre Ragon
3, route de Lury
18120 Quincy
Téléphone :02 48 51 32 23
Email : ragon_pierre@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/p-ragon

Château LAGARDE


Un vignoble de 12 ha. Vignerons Indépendants. Agriculture en Bio.  “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie.” Son Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2015, Merlot 80%, Malbec 10% et Cabernet franc 10%, élevage 100% barrique 2/3 neuves pendant 24 mois, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et une pointe de réglisse, de garde comme en atteste ce 2009, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Tradition 2016, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...). Excellent blanc 2015, 50% Colombard et 50% Ugni blanc, élevage en barriques sur lies, aux nuances de genêt et de pêche fraîche, de bouche raffinée, toujours très séduisant. Très beau gîte sur place.

Paul-Henry Nerbusson

33390 Cars
Téléphone :05 57 42 91 56
Email : ph@chateau-lagarde-33.com
Site personnel : http://chateau-lagarde-33.com

CHATEAU DE FONTCREUSE


Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 34 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectares pour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans une région la Provence habituée à produire du Rosé. formidable Cassis rosé 2015, dont la bouteille est superbe, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un grand vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche subtilement mais intensément parfumé. Le Cassis blanc 2015 se caractérise par beaucoup de finesse et de fruité, un vin où s’entremêlent des notes de pomme, de narcisse et de bruyère, élégant, de bouche persistante, dense et parfumée, tout en harmonie, exceptionnel. Goûtez également le Cassis rouge 2013, aux nuances discrètes de sous-bois et de mûre, mêle charpente et rondeur, un vin puissant, épicé comme il le faut, de très bonne évolution.

Jean-François Brando
13, route Pierre Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Télécopie :04 42 01 32 64
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
Site : chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com


> Nos dégustations de la semaine

Château du COING de SAINT FIACRE


Le Château comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14% exposées plein sud. C?est une propriété historique du vignoble nantais : elle existait au Moyen-Age, remaniée en 1756, et 1810. Les communs construits à cette époque sont de pur style italien (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées.
?Notre passion pour le muscadet date du XVème siècle. Depuis les générations se succèdent mais ne se ressemblent pas. Bernard Chéreau, fils de viticulteur à Monnières, décide de cultiver son propre vignoble. A contre-courant d'une époque dominée par une distribution en vrac en grandes quantités, il démontre par ses efforts qu'une production de haute qualité est appréciée par une clientèle ciblée et exclusive parmi les restaurateurs, les cavistes et les particuliers. Ce succès lui permet d'acquérir le Château du Coing en 1973. Aujourd?hui, c?est sa fille, Véronique Günther-Chéreau, passionnée d'authenticité, qui fait de ce domaine une propriété emblématique pour tous les passionnés de ce vin : le muscadet aux saveurs du terroir. Depuis 2010, la fille de Véronique, Aurore, diplômée d'œnologie, nous a rejoint dans cette aventure.?
Remarquable muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Comte de Saint Hubert 2010, au nez fin où l?on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, aux notes subtiles de fumé au palais, très équilibré, qui allie vivacité et rondeur, de belle garde comme en atteste le 1996, au nez discret à dominante de fleurs blanches et de fruits secs, finement épicé, un vin charmeur comme on les aime, avec des notes de noisette en finale, parfait sur des langoustines aux trois saveurs ou un loup à la rhubarbe.
Le muscadet l?Ancestrale 2013 a beaucoup de corps et de puissance, d?une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes minérales. Le muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Grand Fief de la Cormeraie 2015, issu de vignes âgées pour la plupart de plus de 65 ans, rond en bouche, au nez subtil, ample et persistant, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), qui mérite une cuisine élaborée comme un bar au four, très typé comme cet autre muscadet Sèvre-et-Maine sur lie les Petits Jupons Blancs 2015, où s?entremêlent les agrumes et les fruits secs, tout en bouche, un vin plaisir.

Véronique Günther-Chéreau
Le Coin
44690 Saint-Fiacre-sur-Maine
Tél. : 02 40 54 85 24
Fax : 02 51 71 60 96
Email : contact@chateau-du-coing.com
www.vinsdusiecle.com/chateauducoing
www.chateau-du-coing.com


JEAUNAUX-ROBIN


?Dans les vignes,précise-t-on, suite au virage pris il y a une dizaine d?années pour s?orienter vers le bio, nous allons, avec l?aide de Jacques Mell, prendre celui de la biodynamie.?
Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s?applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s?effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malolactique, toujours effectuée jusqu?à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l?avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s?exprimer pleinement.
Le Champagne Extra brut Eclats de Meulière, issu d?un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier à parts égales, est une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d?agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or.
Excellent brut Le dessous de la Cabane rosé, contrairement au rosé classique d?assemblage, cette cuvée résulte d?une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot Meunier, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d?une longue finale parfumée.
Le Fil de Brume est savoureux, ample, de bouche fraîche et ronde à la fois, de jolie robe dorée, très fin, au fruité délicat, aux senteurs de noisette et de narcisse. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot Noir, associe richesse aromatique et structure, avec des connotations de noisette, d?abricot frais et de reinette. 

Cyril et Clémence Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Tél. : 03 26 52 80 73
Fax : 03 26 51 63 78
Email : cyril@champagne-jr.fr
www.vinsdusiecle.com/champagne-jr
www.champagne-jr.fr


Château BEAU SITE


Un domaine s?étend en pente douce vers la Gironde. Depuis les chais et la terrasse, on a une vue remarquable sur le vignoble et la propriété de celui tout proche de Calon-Ségur. C?est une des plus anciennes propriétés de la commune réputée de Saint-Estèphe. Sur ces pentes caillouteuses poussent des vignes dont on a soigneusement conservé les vieux ceps, produisant des vins racés, complets et élégants, comparables à ceux des meilleurs crus de Saint Estèphe.
Beau Saint-Estèphe 2014, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche, bien classique comme on les aime, et de très bonne garde. Le 2013, d?un bel équilibre, aux tanins denses, aux arômes persistants et subtils de fruits rouges à noyau, a des tanins mûrs. Le 2012 est riche et coloré comme il le faut, aux arômes de fruits mûrs (groseille, cerise) et d?épices, avec des tanins bien présents, un vin de bouche très typée et chaleureuse, de garde. Le 2011 est intense, classique, très typé, d?une grande complexité aromatique avec ces notes caractéristiques de cerise noire, de poivre et d?épices, équilibré, de bonne garde, un vin savoureux sur un chou farci ou un confit d'oie. Superbe 2010, dense, très coloré, aux tanins riches, avec ces notes persistantes de fumé et de cerise noire, un vin de bouche complexe, de belle garde. Très beau 2009, classique des belles réussites de l?appellation, puissant et savoureux, au nez à dominante de cerise noire et de mûre, légèrement épicé, aux tanins qui commencent à peine à se fondre, prometteur comme le 2008, très typé, très bien élevé, de bouche mûre, un vin tout en harmonie, riche en couleur comme en matière, aux tanins structurés, un grand millésime très classique du bordelais. Remarquable 2006, tout en couleur et en matière, typé, aux notes persistantes d?humus et d?épices (muscade, piment doux), aux tanins puissants mais fins, d?excellente garde comme le 2005, alliant couleur et matière, aux connotations de cassis et de poivre noir, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d?épices et cette charpente à la fois puissante et souple, qui poursuit son évolution. Même propriétaire que le Château Batailley à Pauillac.

Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 59 60 30
Fax : 05 57 87 48 61
Email : phcasteja@borie-manoux.fr
www.borie-manoux.com



> Les précédentes éditions

Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017

 



Domaine SEGUIN-MANUEL


Château FOURCAS-DUPRÉ


Domaine A RONCA


Domaine du VIEUX PRESSOIR


Château CLOS de SARPE


Château Le MEYNIEU


Cave REAL


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


THÉVENET-DELOUVIN


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château BOUSCAUT


Château BARRÉJAT


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Domaine Le CAPITAINE


Château Les GRAVES


Albert de MILLY


Domaine MORTET Père et Fils


SCHAEFFER-WOERLY


Château DARIUS


Sylvain MOSNIER


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Château FONTESTEAU


Domaine René CACHEUX et Fils


Château PAILLAS


Château de CÔME


Château GRAND-MAISON


Château La ROSE-POURRET


Château des PEYREGRANDES


CLERGEOT Père et Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine de La GAYÈRE


Château PLINCE


HUBER et BLÉGER


Château GRAND-MOULIN



DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU DE BEAUREGARD


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU DU MASSON


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales