Le Vin En Direct

Edition du 10/05/2022
 

Château La Tour du Pin Figeac et Château Le Caillou

Sommet

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


La famille Giraud élève ces deux grands vins racés, typés, où l’élégance prédomine. Une histoire de passion et de talent. “Nos 18 hectares de vignes ont une moyenne d’âge de 30 à 40 ans, explique André Giraud. L’encépagement est de 80% Merlot et 20% de Cabernet franc. Ce que je recherche surtout dans mes vins, c’est l’équilibre entre le fruit, l’expression parfaite du Merlot et un léger boisé. L’élevage en barriques dure un an, dont 1/3 de fûts neufs, 1/3 de barriques d’un vin et le dernier tiers de 2 vins, ainsi, le boisé n’est pas trop prédominant. Nos vins se caractérisent par la rondeur, le fruité, et la souplesse. J’aime les vins en finesse, très soyeux, bien équilibrés entre barrique et fruit. Je n’aime pas les vins trop tanniques. Nous sommes une exploitation familiale depuis plus d’un siècle. Mon épouse Sylvie m’assiste pour l’administratif et la commercialisation. Mon fils Stéphane nous a rejoints pour travailler sur la propriété il y a une dizaine d’années; il s’occupe des chais et de la vigne. Son frère Laurent développe le marketing et l’oenotourisme. Château la Tour du Pin Figeac est idéalement situé sur la route allant de Saint-Émilion à Pomerol. Étant voisins de Cheval Blanc, nous sommes donc à un emplacement particulièrement stratégique”. Château Le Caillou Pomerol - Le 2016 est parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, charnu et concentré, de bouche ample aux notes de pruneau et de sous-bois. - Le 2015 est particulièrement séducteur, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, ample et savoureux en bouche, de garde.  Château La Tour du Pin Figeac Grand Cru Classé Saint-Emilion - Le 2016, de charpente élégante mais dense, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices - Le 2015, classique des belles réussites de l’appellation dans ce grand millésime, de robe grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est velouté, de très bonne bouche, où l’on retrouve l’humus et le pruneau, dense et séduisant. 

   

Château La Tour du Pin Figeac et Château Le Caillou

Famille Giraud
4, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 51 06 10

Email : contact@vins-giraud-belivier.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLEGRAVE


Au sommet. Les grands-parents paternels s’installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925. Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l’agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l’on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951. Le couple s’attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l’appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l’image de leur discrétion et de leur abnégation. Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale du Château Bellegrave. Cette belle propriété́ de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d’un terroir de graves caillouteuses de surface, d’argile et de sable et d’un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé “crasse de fer”. En 2009, Château Bellegrave fait son entrée officielle en conversion à l’agriculture biologique contrôlée par Ecocert. Remarquable Pomerol 2018, belle attaque ronde et charnue, aux arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, myrtille), un grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance raffinée. Le 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d’un bel équilibre, tout en nuances. Le 2013, “sur le fruit”, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, c’est un vin savoureux. Joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011, dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. Œnotourisme sur place.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

Château VALENTIN


Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné. Beau Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2018, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut. Excellent 2017, bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche gourmande et bien corsée. Le 2016 a une belle robe soutenue, nez expressif au fruité, bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d’une ampleur séduisante, du volume et de la matière fruité. Le 2015 particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, avec ce nez d’épices et de sous-bois, exhale des notes persistantes, un beau vin qui dévoile des tanins amples. Le 2014, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche.

Dominique Revaire
Le Valentin
33390 Cars
Téléphone :05 57 42 12 16
Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

Xavier LECONTE


Le beau rapport qualité-prix-plaisir explique sa place dans le Classement cette année. Une histoire de passion familiale depuis 6 générations. Le Champagne Xavier Leconte trouve son origine en 1870, lorsque Onésime Leconte apporte la viticulture dans la famille. En 1978, Xavier prend en charge la Maison et c'est à cette date, que la totalité des raisins est écrasée sur leur pressoir, puis vinifiée et vieillie dans leurs caves. Son fils Alexis, œnologue conseil, l’a rejoint et représente la sixième génération sur le Domaine. Il a depuis agrandi leur collection en créant des Coteaux Champenois 100% Meunier - Blanc, Rouge et Rosé – ainsi que des Ratafias Champenois monocépages. Certifié Haute Valeur Environnementale depuis 2014 avec l’utilisation de charrue et un enherbement des vignes en s’adaptant aux différents secteurs et terroirs. Selon Xavier Leconte, “l'année 2020 a été assez contrastée, de la pluie puis un temps sec et nous avons dû attendre Septembre pour débuter les vendanges. Nous avons ainsi obtenu de beaux fruits avec une belle acidité et une belle expression. Les vins clairs se situent, pour moi, entre le 2019 et le 2018, leur potentiel de garde est moins prononcé que le 2019, le 2020 est un millésime solaire. Nous axons nos ventes sur le Champagne Le Charme d'Anaïs 2014, le Brut Nature Les Reflets de Sylvie, Cuvée l'Héritage de Xavier, La Signature du Hameau brut, Cuvée L'Intuition d'Alexis Brut, et notre sélection parcellaire de Pinots noirs : le Clos de Poiloux 2012. Nous avons officialisé pour le 2021 le début d’une conversion biologique.” Remarquable Champagne Le Charme d’Anaïs 2014, tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande caractéristiques, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, d’une belle harmonie, parfait à l’apéritif comme sur une truite saumonnée. Joli brut Nature Les Reflets de Sylvie, qui mêle puissance et ampleur en bouche, il est très agréable, on retrouve des notes d’amande et de poire, d’une jolie persistance en bouche. Goûtez la cuvée L’Héritage de Xavier, associant saveur et distinction, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, intense, aux notes de poire et de miel. La Signature du Hameau brut est une cuvée gourmande et chaleureuse, aux nuances de fruits jaunes cuits et de noisette. Vinification en cuves Inox thermo-régulées et pour partie vinifiée en fûts. La cuvée L’Intuition d’Alexis brut, de teinte dorée, aux nuances de fruits mûrs, aux notes de tilleul et d’abricot, est de bouche crémeuse. Et découvrez leurs Ratafias Apeiron : Apeiron signifie l’illimité, l’infini. C’est le nom donné par Alexis Leconte à ses Ratafias. En se combinant entre eux ou à d’autres éléments, ils sont sources d’une infinité de possibilités. Illustrés par leur molécule aromatique, ces Ratafias mono-cépage n’attendent qu’une chose : votre talent d’assembleur.

Xavier et Alexis Leconte
7, rue des Berceaux
51700 Troissy-Bouquigny
Téléphone :03 26 52 73 59
Email : contact@champagne-xavier-leconte.com
Site personnel : www.champagne-xavier-leconte.com

DOMAINE DE ROSIERS


Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). On se régale avec ce superbe Côte-Rôtie Drevon 2016, de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et d’épices, un vin puissant, avec une structure harmonieuse, bien ferme en bouche. “Produite depuis 3 générations, la cuvée Classique rebaptisée depuis le millésime 2013 Drevon, en référence au travail d'André et Louis Drevon. Un vin de garde comme en atteste ce 2013, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, c’est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, idéal actuellement avec une brouillade de truffes ou un foie gras poêlé aux airelles. Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose 2016, caractéristique de la Syrah se développant sur les terroirs micaschisteux des sols bruns de l'appellation, 50% de barriques neuves, un vin concentré mais tout en distinction, marqué par son terroir, un vin gras et parfumé, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. Belle cuvée parcellaire Besset, qui fleure la prune et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Il y a également ce Condrieu 2015, pur Viognier, sol de granit décomposé, 25% de barriques neuves, minéral à souhait, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes, parfait sur un loup au sabayon d'anis ou des tagliatelles aux truffes et foie gras, notamment.


3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : domainederosiers


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des MONTS LUISANTS


Au sommet, incontestablement. Domaine familial de 3,4 ha, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Côte De Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : Morey Saint Denis, en Pierre Virant, Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants, Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières et Clos de la Roche, Grand Cru, distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans.
?Des soins à la vigne à l?élevage sur chauffe blonde, jusqu?à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc Dufouleur. ?J?aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur?, parole d?un grand ténor : Hubert de Montille. Pour Jean-Marc Dufouleur, tout est dit !
Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d?adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c?est une caractéristique propre au Pinot Noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d?autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu?il a fait, et du temps qui passe.?
Jean Marc Dufouleur est très enthousiaste : ?2018, certains millésimes sont mythiques, allez savoir pourquoi ? Maintenant que les vins sont bien installés dans leurs flacons, une chose est sûre au DML, le mythe est au rendez-vous. Cela claque le fruit, c?est suave en bouche et ça persiste joliment. What?else ?, comme diraient certains?
2019 : les années se suivent? et se suivent, c?était beau, très beau. Les degrés ne font pas tout dans le vin, mais là? plus serait abuser. Tout était en place. Il ne restait plus qu?à s?appliquer dans la vinification et le tour était joué. Chose promise, chose faite.
Un sacré numéro dans la bouteille? mais il n?y en a pas beaucoup. C?est gourmand, c?est rond, la puissance est bien intégrée. What?more ?
2020 : En terme de précocité, après 2003, 2007, 2011, 2015, 2017 et 2018, on pensait avoir à peu près tout vu. Que nenni ! On a vendangé encore plus tôt qu?en 2003, année de la canicule. Les perspectives sont très belles, même si il y en a peu, encore une fois. Mais, ne dévoilons pas tout, tout de suite. Rendez-vous l?année prochaine.?

Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts-Luisants 2017, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, riche et généreux, avec des notes caractéristiques de mûre et de sous-bois, où le gras s?associe à la structure, de très bonne garde. Le 2016 est un vin très typé, d?une belle onctuosité en bouche, délicat, complexe et très élégant à la fois, très marqué par son terroir, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d?excellente garde.
Formidable 2015, de grande race, soyeux, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intensité, tout en bouche, harmonieux, de garde. Le 2014 est aussi l?archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s?allie à la structure, la complexité d?arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d?une matière pleine et riche, un très grand vin. Le 2013, coloré et intense, mêle charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais. 
Le 2012 est superbe, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction, un grand vin. 
Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l?humus, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d?un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux tanins fermes mais veloutés, de bouche voluptueuse, complexe, où s?entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes de truffe et de petits fruits mûrs, de très jolie garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins harmonieux, de grande évolution.
Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois qui se goûte remarquablement bien.
Redégusté cette année, le 2002, il est splendide, mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d?humus, un très grand vin !

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Tél. : 03 80 24 00 96
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants
 


Guy FARGE


Domaine de POUYPARDIN


Vignoble de 6,5 ha, exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin, les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. Les vignes sont cultivées en petits rendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges demeurent entièrement manuelles. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité.
Bien aimé cet IGP Côtes de Gascogne blanc sec Retour de Saint Jean d?Acre 2019, fermentation malolactique en barriques. de robe jaune clair, complexe, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa persistance d?arômes, où l?on retrouve des nuances de poire et de lis.
Superbe IGP Côtes de Gascogne blanc Mœlleux L?Éclat 2018, tout en fruits et finesse, ample, suave, développe des connotations subtiles de musc et de fruits confits. L?IGP Côtes de Gascogne rouge Montée de Pouypardin 2019, élevé durant 12 mois en barriques, au bouquet dominé par l?humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample est bien réalisé.
Et l?IGP Côtes de Gascogne rouge Terreforts 2019, élevé 24 mois en barriques, il est dense, de couleur rubis, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent la prune bien mûr et le poivre.

Stéphane Picarelli
Béguin
32100 Condom
Tél. : 05 62 68 34 77 et 06 73 67 31 22
www.pouypardin-vin-gers.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020

 



Château PENIN


Domaine de POUYPARDIN


Domaine de L'AMAUVE


Domaine de ROSIERS


Domaine HAEGI


Domaines AIME ARNOUX


Château PIGANEAU


Guy LARMANDIER


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine Guy ROBIN


Domaine Robert KLINGENFUS


Château de PASQUETTE


Vignobles GONFRIER


BOURDAIRE-GALLOIS


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine PICHARD


Château LESTAGE-DARQUIER


Château BEYNAT


Michel et Sylvain TÊTE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


L'ESTABEL


Château CROQUE MICHOTTE


Domaine des BOUQUERRIES


Château BOSSUET


GOSSET


Château D'ARRICAUD


Domaine de CARTUJAC


Domaine Émile CHEYSSON


Château du PAYRE



CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales