Le Vin En Direct

Edition du 18/04/2017
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction.  Le Pessac-Léognan rouge 2013, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, développe une bouche intense, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, un vin à ouvrir sur des mets épicés.

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
HEIMBOURGER
CHARDONNAY
DAMPT
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
ELLEVIN
MEULIERE
PISSE-LOUP
POITOUT
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
JAFFELIN (CCh)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
Vincent BACHELET (ChM)
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHOUPETTE (S)
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LUQUET (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
DENUZILLER
Roger LUQUET
PAQUET
SIMONIN
FEUILLARDE
CHALET POUILLY
LAVERNETTE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

CAMU
GENDRAUD-PATRICE*
MARRONNIERS*
Pascal HENRY*
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(CHANGARNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
ROCHE BRULEE
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


POLETTE
LAROCHETTE (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
BERSAN*
(BRUYÈRE*)
(Ch. FUISSE)
(Château de VINZELLES)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

(MOTTE)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(René MONNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
(GERMAIN et Fils (SR))
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


DANGIN
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
GONDARD-PERRIN

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine La CHRÉTIENNE


“Le domaine est une exploitation de 14 ha qui produit des vins de France et des Bandol, rouges, blancs, et rosés, précise Thierry Simon. Ma philosophie demeure intacte : la rigueur à la vigne et à la terre, l’authenticité, la convivialité et le partage de ma passion avec les clients. Mes vins sont issus exclusivement de raisins produits sur l’exploitation et mis en bouteilles à la propriété. Les raisins sont vendangés et triés manuellement sur la vigne, ils ne sont pas égrappés. Toutes ces attentions quotidiennes n’ont qu’un but : l’expression du terroir.” Beau Bandol rouge La Lecque 2013, 90% Mourvèdre et 10% Carignan, élevé 18 mois en cuves tronconiques et demi-muids, classique, de robe pourpre intense, parfumé (petits fruits rouges à noyau frais, cannelle, humus...), un vin de bouche pleine, aux nuances subtilement épicées, de garde. Le Bandol rosé cuvée Embruns (60% Grenache, 20% Mourvèdre, 10% Cinsault, 10% Carignan), aux senteurs caractéristiques de rose et de fruits secs, allie rondeur et fraîcheur aromatique, complexe et savoureux comme le Bandol blanc La Lecque 2015, 80% Clairette et 20% Ungi blanc, élevé en cuves Inox, un vin de jolie teinte, très parfumé avec des nuances de pêche blanche et de bruyère, ample, vraiment réussi. Goûtez l’IGP L’Indomptable rouge, Carignan majoritaire avec 10% de Grenache, élevage 6 mois en demi-muids, vin ni collé, ni filtré, au nez intense avec des notes de réglisse et de pruneaux à l’eau-de-vie.

Thierry Simon
713, chemin de la Barbarie
83270 Saint-Cyr-sur-Mer
Téléphone :06 11 54 88 62
Télécopie :04 94 26 18 77
Email : simon@lachretienne.fr
Site personnel : www.lachretienne.fr

Château MAYNE LALANDE


“Le terroir de Listrac, explique Bernard Lartigue, se décompose géologiquement de la façon suivante : 50% de la surface viticole est composée de graves garonnaises et pyrénéennes, et 50% de terre argilo-calcaire. Les Cabernets-Sauvignons, Cabernets francs et Petit Verdot sont plantés sur les sols les plus chauds, graveleux, avec des porte-greffes à cycles courts afin d’optimiser la maturité de ces cépages plus tardifs. Les Merlots sont sur les sols argilo-calcaires où ils s’adaptent le mieux. Pour élaborer un très grand vin, le travail commence bien entendu à la vigne : une grande connaissance de son terroir, et de chaque parcelle, le respect du travail traditionnel au sol (enherbement, aération du sol pour faciliter la vie microbienne, charge de raisin limitée pour atteindre des rendements raisonnés…), des vendanges vertes, l’effeuillage manuel, l’apport de fumure à dose très homéopathique après analyses, pas d’apport de matière azoté...” Son Listrac Médoc 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves), est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, bien corsé, à prévoir avec une côte de veau panée à la milanaise ou des brochettes d'agneau.  Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, un vin généreux et persistant. Le 2011 (50% de barriques neuves) est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Le 2010 (50% de barriques neuves), de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, est gras, ample et distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. Belles chambres d’hôtes.

Bernard Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac-Médoc
Téléphone :05 56 58 27 63
Télécopie :05 56 58 22 41
Email : blartigue2@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mayne-lalande.com

RUHLMANN-SCHUTZ


De génération en génération, depuis 1688, le domaine s’est agrandi à près de 30 ha de vignes, dont une grande part de Grands Crus et lieux-dits, le savoir-faire des hommes s’est affirmé et la réputation des vins élargie. Christine et Jean-Victor Schutz, Laurence et André Ruhlmann, ont réussi à faire fructifier l’héritage légué par Jean-Charles Ruhlmann. “Nous sommes vignerons en Alsace, nous dit Antoine Ruhlmann, mais, avec l’arrivée de la nouvelle génération, nous avons décidé de nous diversifier en produisant un vin des Corbières. Nous avons acheté un vignoble de 16 ha, Château Valmont, à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, nous replantons afin d’avoir un vignoble d’une trentaine d’hectares d’ici quelques années. Nous allons présenter le 2016, certains lots continueront leur élevage en barriques et ne seront disponibles qu’en 2018. On note un bel équilibre entre acidité et fruit, c’est un vin très riche, très séduisant, pour notre premier millésime, c’est une réussite. Pour nos vins d’Alsace, le 2016 est une bonne année, le vin présente une belle acidité, les vendanges étaient un peu plus tardives que d’habitude, mais, globalement, c’est un très bon millésime et nous sommes ravis.” Excellent Pinot gris Tête de Cuvée 2016, tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique, de bouche vive. Le Pinot noir cuvée Mosaïque, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, fleure bon les fruits mûrs et les épices, à déboucher avec une poule faisane aux choux ou un canard laqué pékinois. Le Riesling Vieilles Vignes Cotteau du Blettig, de belle robe, au nez de petits fruits, mêle souplesse et fraîcheur en bouche, tout en rondeur. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, médaille d’Or aux Gewurztraminer du Monde, très typé, au nez de fumé, qui dégage une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale. Joli Riesling Granit S 2014 (coteau Schlossberg), aux senteurs de noisette et de rose, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité en bouche. Le Crémant d’Alsace brut Ruhlmann est gourmand, à dominante de fleurs blanches et de noisette, de bouche puissante. Le Crémant d’Alsace rosé Ruhlmann Harmonie de Rosé est tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la fraise des bois, de mousse persistante. Chambres d’hôtes.


34, rue Maréchal Foch
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 86
Télécopie :03 88 92 61 81
Email : vins@ruhlmann-schutz.fr
Site personnel : www.ruhlmann-schutz.fr

CHATEAU FONT-VIDAL


Château Font-Vidal, une histoire de famille depuis 1800… Achetée à John de La Tour à la fin du XVIIIe siècle, puis transmis depuis des générations, la propriété appartient aujourd’hui à Jean-Dominique et Pascale Poncet et leurs enfants Claire et Antoine. En prenant la suite de son père André, Jean-Dominique apporte un nouveau souffle. Les vins alors produits en cave coopérative seront des vins élaborés au château. Dès 1990, Jean-Dominique crée son chai de vinification et peut élaborer, avec Marc Quertinier, œno­lo­gue dont la re­nom­mée n'est plus à faire, des vins ro­sés frui­tés, vifs ; des vins rou­ges char­nus, élé­gants, aux beaux ta­nins fon­dus, tout à la fois sou­ples et puis­sants. Se­lon les an­nées, les plus bel­les cu­vées sont élevées en bar­ri­ques. Les parcelles ont été restructurées par André, mais surtout l’âge moyen des ceps, plantés à une densité de 4500 pieds à l’hectare, dé­passe 40 ans, gage de qua­li­té pour les rai­sins; et l’encépagement permet d’offrir une constance de saveur à ses vins. Voilà une très jolie réussite avec ce Bordeaux cuvée Saphyre rouge 2010, qui développe un nez intense, marqué par des notes de petits fruits rouges à noyau, tout en arômes, très bien élevé, un vin distingué et puissant à la fois, de garde.

Famille Poncet

33890 Juillac
Téléphone :05 57 40 55 58
Télécopie :05 57 40 58 39
Email : chateaufontvidal@vinsdusiecle.com
Site : chateaufontvidal
Site personnel : www.font-vidal.com


> Nos dégustations de la semaine

Château du MOULIN VIEUX


Au sommet. Au cœur du vignoble des Côtes-de-Bourg, Jean-Pierre Gorphe et son fils Cédric, s’attachent à tirer la quintessence de leur terroir en élevant des vins riches et parfumés, complexes et typés.
Leur propriété s’étend sur 24 hectares à l’ouest de la commune de Tauriac sur l’un des meilleurs terroirs argilo-calcaire de l’appellation. La vinification est faite selon la grande tradition du Bordelais, enrichie des techniques modernes (éraflage à 100%, macération très longue de 21 à 30 jours selon les millésimes, contrôle permanent des températures). On comprend pourquoi le Château du Moulin Vieux a acquis cette notoriété, devenant l’une des grandes références des Côtes-de-Bourg.
- Cuvée Tradition Château du Moulin Vieux : 75% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon et Cabernet franc, 5% Malbec, âge moyen du vignoble 10 à 45 ans, potentiel de garde de 5 à 10 ans. Parfait équilibre du fruit et de la puissance.
- Cuvée Sélection Château du Moulin Vieux : 65% Merlot, 25% Cabernet-Sauvignon et 10% Malbec, âge moyen du vignoble plus de 30 ans, élevage en fûts de chêne (1/3 neufs) 12 mois, potentiel de garde de plus de 10 ans. Vin présentant une richesse aromatique importante et des tanins puissants.
- Cuvée Le Clos Château du Moulin Vieux : 70% Malbec et 30% Merlot, âge moyen du vignoble plus de 40 ans, élevage 100% en barriques neuves 18 mois, potentiel de garde de plus de 15 ans (seuls les grands millésimes sont sélectionnés). Vin très riche très puissant, très aromatique, digne d’un Grand Cru classé.
- Blanc sec Château du Moulin Vieux : 100% Sauvignon, âge moyen du vignoble 15 ans. Vin très fruité apportant un vent de fraîcheur.
- Bordeaux rouge Chevalier du Moulin Vieux : 65% Cabernet franc et 35% Merlot, âge moyen du vignoble 10 à 30 ans, potentiel de garde de 5 ans. Vin présentant du fruit, de l’élégance tout en souplesse.
- Bordeaux rosé Chevalier du Moulin Vieux : 100% Cabernet franc et Sauvignon, vin présentant des arômes frais et une bouche onctueuse et fruitée.
Vous allez donc adorer ce superbe Côtes-de-Bourg Le Clos 2014, issu des meilleures parcelles de vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% de Malbec, rendement moyen de 25 hl/ha, très bien élevé en barriques..., le tout donnant ce vin velouté, aux arômes de fruits noirs et de sous-bois, ample et très chaleureux.
Beau 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. Le 2011 est tout aussi réussi, de robe grenat intense, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, très bien vinifié, riche et ample, idéal avec une échine de porc grillée à la purée d'aïl ou un poulet poché froid crème de poivron. Le 2010, très classique de ce grand millésime, ferme, très bien équilibré, un vin tout en bouche, tout en nuances aromatiques, au nez dominé par le cuir et les framboises. Remarquable 2009, d’une jolie concentration, puissant et subtil à la fois, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe.
Savoureux Côtes-de-Bourg 2014, riche en bouquet, dense et bien charnu, qui associe couleur et rondeur, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus.
Vous aimerez aussi le Côtes-de-Bourg Sélection 2012, riche au nez comme en bouche, avec ces notes d’épices et d’humus, aux tanins équilibrés et soyeux, associant finesse et charpente comme on les aime. Le Côtes-de-Bourg Blanc, très aromatique, est tout en fraîcheur et rondeur, un vin de robe jaune clair, aux senteurs de fleurs blanches, idéal sur une salade de coquillages au concombre ou une cassolette de crabe, charmeur comme leur Chevalier du Moulin Vieux rosé, tout en rondeur, gourmand comme il le faut.

Jean-Pierre et Cédric Gorphe
20, chemin du Moulin Vieux
33710 Tauriac
Tél. : 09 79 50 18 81 et 06 72 49 56 39
Fax : 09 70 60 05 96
Email : chateau.du.moulin.vieux@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château TRONQUOY-LALANDE


Le terroir est composé de graves, un peu plus grasses qu’à Montrose. Les vignes entourent le château. Il y a 30 ha de vignes dont 25 ha en production.
Sur place, j’ai évidemment apprécié ce Saint-Estèphe 2013, 52% Merlot, 38% Cabernet Sauvignon, 8% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, aux notes de cerise bien mûre et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, un vin à dominante d’élégance, qui allie charpente et rondeur (27 €). 
Le 2012 est très parfumé (épices, réglisse...), corsé, concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, très persistant en bouche. Le 2011 d’un rouge profond, est un vin volumineux en bouche, élégant et complexe, très charnu, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, un grand vin très équilibré, de bouche dense où l’on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l’humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme. 
Grand 2010, très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, charnu comme il se doit, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices. Le 2009, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, est un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de fort belle évolution.

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland - Directeur Technique : Yves Delsol

Château PLINCE


D’une superficie de 8,7 ha, le vignoble est d’un seul tenant et se situe sur un sol de sable foncé largement pourvu en “crasse de fer”, ce qui contribue à la richesse du vin (74% Merlot, 26% Cabernet franc). Après une cuvaison en cuves ciment équipées d’un système de thermorégulation, la vinification (sous le contrôle de M. Toutoundji, œnologue) se fait pendant quinze mois en barriques de chêne dont un tiers est renouvelé chaque année. Le vin qui se caractérise par son moelleux et sa souplesse est un vin “qui plaît beaucoup aux dames”. La production moyenne est d’environ 4000 caisses de bois de 12 bouteilles et la commercialisation se fait principalement par le négoce et par vente directe.
Son Pomerol 2013, élevé 12 mois en barriques, est de belle robe soutenue et brillante, très riche, d’une jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré. Le 2012, médaille d’Or au Concours Général Agricole, intense, épicé au nez, est velouté et structuré, de couleur profonde, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, un vin que l’on peut déboucher sur une selle d'agneau rôtie à l'ail en chemise ou un salmis de bécasse, par exemple.
Très savoureux 2011, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), un vin très bien équilibré, de belle ampleur. Très beau 2010 , coloré et parfumé, volumineux et ample, d’une belle matière en bouche, aux notes de cuir et d’épices, qui allie distinction et richesse, de garde comme le 2009, avec ces notes de violette et de fumé, aux tanins souples, un vin gras et de belle charpente, harmonieux. Le 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est un très joli vin, riche et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté.
Le 2007, classique, est de robe sombre, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. Après une médaille d’or au Concours Agricole de Paris pour le millésime 2000, le Château Plince a d’ailleurs obtenu cette même récompense pour le 2007. Le 2006, opulent, où dominent les groseilles et l’humus, est charnu, très harmonieux comme ce 2004, ample, très fin mais charnu, à dominante de rondeur, de bouche corsée, un beau vin bien typé, remarquable aujourd’hui, d’une longue finale et de belle évolution, et s’accorde parfaitement avec un carré d'agneau persillade ou des magrets de canard aux cèpes.

Scev Moreau

> Les précédentes éditions

Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015

 




CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CLOS SAINT-PIERRE


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE GUIZARD


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU BECHEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales