Le Vin En Direct

Edition du 21/06/2016
 

DOMAINE DE CHEVALIER

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Notre philosophie s’affine avec le temps, nous dit Olivier Bernard. Domaine de Chevalier est en recherche perpétuelle, toujours sur le chemin de la perfection. Nous sommes en train de retrouver des valeurs que l’on avait peut-être perdues. Nous vivons plus proches de la nature pour anticiper, travailler, soigner, accompagner le millésime. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. On commence d’ailleurs déjà à le remarquer dans nos vins, avec cette expression aromatique bien différente de celle que l’on connaît habituellement. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Domaine de Chevalier Rouge millésime 2014 : il faut le situer un peu après deux millésimes exceptionnels 2009 et 2010, deux millésimes 5*+ ! Nous avons donc un très joli millésime 2014, dans le genre des 2008, 2006, 2001, pas loin du 2010. Un vin assez masculin, avec pas mal de tanins, de la fraîcheur, des PH assez acides, une très belle élégance. En 2014, au Domaine de Chevalier, on se rapproche du 5*, c’est un millésime très réussi. Je suis vraiment très satisfait de mes rouges 2014. Pour le Domaine de Chevalier Blanc, les années fraîches comme 2011, 2012, 2013, étaient propices pour faire de grands millésimes et nous avons d’ailleurs produit d’excellents blancs 4*. En 2012, en blanc, on est près du 5*. Au Domaine de Chevalier, en effet, nous avons produit un très joli millésime de blanc en 2012 et de très jolis millésimes 2011 et 2013. Le 2010 étant un très grand millésime en blanc, 2009 plus généreux, un peu chaud, un peu moins de garde. Pour le blanc 2014, nous avons vraiment un millésime exceptionnel 5*+, il fait partie des très grands millésimes de blanc tout comme 2010, 2012, 2007, 2001, 1996. C’est un grand millésime, qui marque l’histoire d’une propriété ! Domaine de Chevalier Blanc 2013 est également vraiment formidable un vin qui mérite un 4*. C’est un vin très précis, tendu avec de la vivacité et de la chair. Cette acidité lui donne cette verticalité, il y a aussi du charme, de la rondeur qui complète l’harmonie et l’équilibre. Il est dans la lignée des 2009, au grand potentiel de garde, ce très joli millésime fait partie des grands millésimes de blancs à Chevalier et en plus au rapport qualité-prix fantastique ! Domaine de Chevalier Rouge 2013 : la météo a été moins clémente, il fallait être précis et nous n’avons récolté que le meilleur. Nous sommes allés chercher le fruit, le charme, le plaisir plutôt que l’aspect tannique, donc pas de trop grande puissance, pas trop de garde, le boisé est léger. C’est un vin plaisir, l’occasion de s’offrir une bonne bouteille à un prix raisonnable, un vin plus sur le fruit, la finesse, l’élégance moins sur la puissance. C’est un vin velouté, onctueux, qui a beaucoup de charme. J’ai vraiment le sentiment que, d’ici 3 à 4 ans, ce sera une très belle bouteille que l’on aura le plaisir d’ouvrir entre amis pour partager un moment de convivialité.”

   

DOMAINE DE CHEVALIER

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RAYMOND-LAFON
GUIRAUD
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON
MALLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
ANNA
BON
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES
LAMOTHE GUIGNARD
RABAUD-PROMIS
(COUTET (B))
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
LAMOTHE-DESPUJOLS
LARIBOTTE
ROLLAND
LAFON
VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CROS (Loupiac))
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))
ROUSSEAU

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château PENIN


Un domaine de 40 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l’épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne. Très beau Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2012, issu de vignes de Merlot, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, parfumé et typé. Le Bordeaux Natur rouge 2012, un vin vinifié et conservé sans ajout de soufre, est une nouvelle fois très fruité et très agréable, à prévoir sur des magrets à la braise. Le Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2012 est d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces senteurs de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique. Joli Clairet 2014, tout en rondeur, tout en arômes, tandis que le rosé 2014, plus sec, sent bon la fraise. Goûtez le Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2012, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, un vin de couleur intense, aux nuances épicées, dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche.

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Télécopie :05 57 24 41 99
Email : vignoblescarteyron@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaupenin.com

LEJEUNE-DIRVANG


Belle place dans le Classement. Viticulteurs de génération en génération depuis le XVIIe siècle, aujourd'hui, deux générations travaillent ensemble dans l’exploitation familiale. Jean Lejeune, viticulteur depuis 1977, est ainsi épaulé dans cette entreprise par ses deux fils : Victor et Guillaume. On excite ses papilles avec ce Champagne Robert Lejeune Pinot noir 2010, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de poire, complexe, alliant fraîcheur et charpente, un vin tout en nuances au palais. Le Champagne Robert Lejeune Chardonnay 2011, riche et délicatement citronné avec des notes florales et minérales, est distingué, avec une bien jolie finale, à prévoir sur une tarte au crabe ou des crevettes flambées.  Goûtez aussi le Champagne brut Premier Cru, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et rond, de mousse persistante comme le brut Premier Cru Les Seilles d’Or, bien marqué par sa prédominance de Pinot noir (70%, le reste en Chardonnay), tout en arômes (fruits secs, poire, coing), de bouche élégante, mêle charpente et rondeur, dense au nez comme en bouche, souple et riche, parfait avec un brochet au beurre blanc ou une crème de cèpes aux langoustines.

Jean, Victor et Guillaume Lejeune
2 Rue de Germaine
51150 TAUXIERES-MUTRY
Téléphone :03 26 57 04 11 et 06 42 06 67 85
Email : lejeune-dirvang@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagnelejeunedirvang.com

Château de PARENCHÈRE


Le vignoble jouxte les départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, et présente, de ce fait, un terroir très particulier dans le Bordelais, composé d’argilo-calcaire avec une très forte teneur en argile, ce qui explique en partie la puissance des vins qui y sont produits. La superficie est de 153 ha, avec un vignoble concentré sur 63 ha, plantés sur les parcelles les mieux exposées du domaine.

Directeur : Richard Curty
BP 57
33220 Ligueux
Téléphone :05 57 46 04 17
Télécopie :05 57 46 42 80
Email : info@parenchere.com
Site personnel : www.parenchere.com

DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes durant 12 à 15 jours, avec pigeage et remontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant environ 18 mois pour toutes les appellations, pas de collage ni de filtration. Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2010, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2009 est un vin avec beaucoup de matière, avec des senteurs mûres et complexes de fruits rouges séchés, de musc et de réglisse. Le 2008 est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intense. Beau Clos Vougeot Grand Cru 2010, de robe brillante, un vin subtil qui est de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté exceptionnel. de garde, bien sûr comme comme cet Echezeaux Grand Cru 2008, classique de ce grand millésime, un vin avec beaucoup de matière, avec des notes délicates de fruits rouges séchés et de réglisse, ample, de belle évolution. Exceptionnel Charmes-Chambertin Grand Cru 2008, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, un vin qui demande à se fondre, vraiment prometteur. Le Clos Saint-Denis Grand Cru 2008, très parfumé, très riche et très élégant à la fois, complexe, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde. Le Morey-Saint-Denis 2010, aux notes d’humus et de pruneau, tout en velours, d’une très grande typicité, est un vin authentique comme on les aime, de robe brillante comme ce Chambolle-Musigny 2009, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample et très persistant en bouche.


5, rue Haute
21640 Flagey-Echezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88
Télécopie :03 80 62 85 55
Email : domaine.CLF@vinsdusiecle.com
Site : coquardloisonfleurot


> Nos dégustations de la semaine

POL ROGER


Une très grande Maison familiale champenoise (il en reste de moins en moins) qui a su traverser le temps sans se laisser prendre au jeu de la mode, et en s’offrant le luxe d’une régularité qualitative exemplaire. Pour mémoire, Pol Roger obtient le certificat de fournisseur de Champagne “Royal Warrant” de Sa majesté la reine Élisabeth II. Cette distinction permet à Pol Roger de faire figurer, selon des règles strictes, les armes royales de la cour d’Angleterre. Pol Roger était le Champagne préféré de sir Winston Churchill qui qualifiait la maison Pol Roger “The world’s most drinkable address”. C’est en son honneur que la maison a créé en 1984 la première cuvée de prestige Sir Winston Churchill millésimée 1975 en magnum.
De grande race, ce Champagne cuvée Sir Winston Churchill 2002, très bien dosé, riche, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une très grande cuvée fine et fraîche, un Champagne à la fois vineux et très fin, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits mûrs, de musc et de pain grillé en bouche. Le 2000 poursuit son évolution, avec des nuances d’abricot, de musc, de prune et de noix fraîche, de mousse fine, une cuvée intense et typée, qui allie structure et distinction, très savoureuse, un grand vin complexe où l’élégance rime avec l’opulence.
Le Vintage 2004 est ample, de mousse légère et persistante, associant saveur et distinction, avec ses nuances de citronnelle, de brioche et de pêche fraîche. L’Extra cuvée de Réserve n’est pas en reste, exceptionnelle, au nez minéral dominé par les agrumes frais, intense en bouche, un vin savoureux et complexe, harmonieux au palais avec des notes d’amande et de tilleul très subtiles. Le Champagne brut Réserve, de très belle teinte, avec ce nez dominé par la pêche et les fleurs fraîches, est ample, à la mousse élégante, avec ces notes fruitées subtiles en finale, un Champagne opulent, parfumé, d’une très belle expression.
Toujours une référence, le brut rosé 2006 est très fruité, très agréable à déguster au cours d’un repas, d’une délicatesse extrême, persistant au nez comme en bouche, très parfumé (rose, fraise, amande...), un Champagne d’une très grande finesse.
La cuvée Blanc De Blancs 2004 dégage une mousse délicate, aux senteurs subtiles à dominante de fleurs blanches et d’abricot, un Champagne très fruité, très équilibré, généreux et harmonieux, très fin. Exceptionnelle cuvée de Réserve Rich de Pol Roger (1/3 parts égales Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay), à mi-chemin entre sec et demi-sec, faiblement dosé (35g de sucre par litre), un Champagne généreux et charmeur, qui associe distinction et fermeté, de jolie mousse, très fruité, très classique, ample et charpenté, qui sent le pain grillé et l’amande, tout en persistance, d’une grande finale aromatique. Dans la lignée, cette cuvée Pure brut, tout en fraîcheur d’arômes, avec ces notes d’agrumes et d’acacia, de mousse fine et très persistante, est un grand vin où se conjuguent saveur et distinction.

Laurent d'Harcourt et Hubert de Billy
1, rue Winston Churchill
51200 Épernay
Tél. : 03 26 59 58 00
Fax : 03 26 55 25 70
Email : polroger@polroger.fr
www.polroger.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Charles SCHLÉRET


Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim sa connaissance des techniques modernes. Il choisit aussi très rapidement d’investir dans du matériel de pointe avec le souci constant d'améliorer la qualité et sera l’un des rares alsaciens de l’époque à tenter la vinification en cuves métalliques, se mettant ainsi à l'abri des phénomènes d'oxydo-réductions conférés par le bois. “Cette cuverie m'a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées.” Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux... “Je garde les Vins en cave, dit-il, pour qu’ils vieillissent le mieux possible et que les amateurs puissent les acquérir dans les meilleures conditions. J’ai une gamme de millésimes qui va de 1997 à 2007.”
On peut donc en profiter avec son Pinot Gris 2007, médaille d’Or à Lyon 2010, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse.
Envoûtant Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 2006, médaille d’Or Lyon 2010, un grand vin développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits, qui associe finesse et structure, de grande garde. Le Pinot Noir 2007, Féminalisé 2008 (Concours des Féminalise, à Beaune), de couleur rubis, est une belle réussite, avec des senteurs intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices délicate et persistante au palais. Superbe Riesling 2005, Trophée Prestige Grand Concours des Vins du Monde les Citadelles de France, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, un vin typé et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, qui a collectionné les récompenses.
On excite encore ses papilles avec ce beau Gewurztraminer 2007, médaille d’Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), caractéristique de son terroir, riche au nez, ample et typé. Goûtez aussi le Sylvaner 2007, médaille d'Argent Monde Sélection Bruxelles, au nez intense, c’est un vin tout en délicatesse, de bouche très subtile avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme.

Château LESTAGE-DARQUIER


Si la propriété a été créée par des ancêtres en 1868, Brigitte et François Bernard l’ont reprise en 1982, alors qu’elle ne produisait plus que quelques bouteilles. Leur vignoble de 10 ha, dont 8,5 en production, est situé sur la croupe graveleuse ouest du Grand-Poujeaux. Qualification Agriculture raisonnée et certification Terra Vitis depuis 2004. Après une vendange manuelle et des tris sévères, les vinifications sont très bien maîtrisées (contrôle des températures, remontages journaliers par pompage lent avec petit débit, cuvaisons longues de 21 jours, débourbages fréquents avec aération…).
On se fait plaisir avec ce Moulis Terra Vitis 2011, avec ces connotations de fruits surmûris et d’épices, est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux. “Le 2011, me raconte Brigitte Bernard, est une année qui a démarré très fort, avec un printemps chaud et sec, mais qui a été suivi par un été froid et maussade. Il fallait être vigilant à l’oïdium, de ce côté là, on peut dire que la culture était relativement facile. Les vendanges ont commencé le 15 septembre pour se terminer en fin de mois, il fallait rentrer tout sans tarder pour garder le raisin le plus sain possible. Pour nous, une vendange de Merlot avec une petite récolte de Cabernets, les rendements étaient moyens, un peu comme en 2002. Ce millésime 2011, moins concentré que les 2009 et 2010, est bien sur le fruit, rond et très agréable à boire, il ferait penser au 2007. Il faut de beaux millésimes comme 2011 pour attendre des millésimes comme les 2009 et 2010, chaque millésime a sa place.”
Beau 2010, en effet, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d’épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, de belle teinte pourpre, dense au nez comme en bouche (11,50 €). Le 2009, aux nuances de cerise noire et d’épices, est de belle charpente, riche, charnu, tout en subtilité, de couleur soutenue, très parfumé.

Brigitte et François Bernard

> Les précédentes éditions

Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013

 



Domaine Roger LUQUET


GELAS


Domaine de L'OLIVETTE


Château BROWN


Rémy MASSIN et Fils


Château de COUDOT


Domaine Pierre GELIN


Château de LAUBERTRIE


Pierre BOURÉE Fils


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine du P'TIT ROY


Château PLANTIER ROSE


CHARPENTIER


Domaine la CROIX CHAPTAL


Domaine du GRANIT DORÉ


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Jean-Jacques GIRARD



SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU FABAS


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU MACQUIN


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales